Mémorial de la bataille de France, volume 4 (Heimdal, 2018)

Dernier volume du Mémorial de la bataille de France, ce livre couvre la période du 17 au 25 juin 1940. La seconde phase des opérations militaires à l’Ouest a commencé le 5 juin 1940 avec le déclenchement de Fall Rot. La fragile Ligne Weygand est percée après de durs combats. Pour l’armée française, plus rien ne peut militairement empêcher une défaite totale.

Ces derniers jours sont particulièrement confus. D’un côté, les bruits d’une armistice se précisent de plus en plus sachant que le nouveau chef du gouvernement Philippe PETAIN exprime publiquement à la radio dès le 17 juin 1940 qu’il faut cesser le combat. Si le constat parait alors logique, l’exprimer ainsi est désastreux pour les armées et les civils. A quoi bon désormais se battre et se sacrifier ?

Publicités

D’un autre côté, la poursuite allemande se répand dans toutes les directions et toujours plus profondément sur le territoire national. Les derniers combats méritent d’être étudiés et ceux qui les ont menés admirés. Car c’est une véritable course contre la montre qui s’installe entre les Allemands qui veulent progresser le plus rapidement possible et les Français qui cherchent à conserver leur cohésion, à sauver le maximum de troupes en retraitant cours d’eau après cours d’eau.

Dans la continuité du second volume, l’auteur Jean-Yves MARY poursuit son analyse d’une défaite inéluctable et se penche sur la résistance sur les cours d’eau, fallait-il défendre Paris, les villes ouvertes, la poursuite des combats dans les colonies… Voilà de quoi alimenter avec des faits et du concrets quelques controverses qui agitent encore la lecture de cette période. La démobilisation fait l’objet également de quelques lignes ainsi que la mise sur pied de l’Armée d’Armistice et de différentes organisations qui se mettent en place (Compagnons de France, Chantiers de la Jeunesse française, Chantiers de Jeunesse).

En fin d’ouvrage, le lecteur trouve quelques annexes intéressantes (comme les textes des conventions d’armistice signées par la France avec les Allemands d’un côté et les Italiens de l’autre) ainsi que l’index des engagements évoqués dans le volume 3 et 4.

Indispensable, passionnant…

Sommaire :

  • Vers l’Armistice (17-20 juin 1940)
  • La dernière ligne droite (21-25 juin et les jours suivants 1940)
  • Une défait inéluctable (2ème partie)
  • Le mot de la fin
  • Annexes
  • Index des engagements évoqués dans les volumes 3 & 4
  • Bibliographie
Publicités

Liens externes :

1 réflexion sur « Mémorial de la bataille de France, volume 4 (Heimdal, 2018) »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.