Publicités
Accueil > Magazines, Recension, Revues, Sommaire > Ligne de Front n°77 (Caraktère, 2019)

Ligne de Front n°77 (Caraktère, 2019)

Le numéro s’ouvre sur un reportage photographique à propos de Poissy en uniformes 2018 qui valorise le travail des passionnés qui s’investissent dans la reconstitution. Suivent quatre pages de recensions proposant de très intéressantes pistes de lecture.

Trois batailles constituent le gros du numéro. La libération de la Corse à l’automne 1943, assez peu connue, mérite pourtant le détour. Les combats sont presque anecdotiques. Pour les deux camps, la complexité de la situation vient beaucoup plus des aspects politiques (lutte DE GAULLE / GIRAUD, imbroglio germano-italien). Un grand flou règne et les deux camps s’en tirent finalement assez bien. Ceux qui veulent en savoir plus sur l’aspect des fortifications militaires peuvent se reporter sur le très beau livre qui leur est consacré chez Klopp.

L’étude sur la mort de la Herresgruppe Mitte étranglée par l’opération Bagration n’est pas une classique revue des combats mais une analyse des causes de la défaite allemande et de la victoire de l’Armée Rouge. A la lecture des pages, il apparaît que l’une et l’autre n’étaient pas à proprement écrites d’avance. Les Allemands, malgré leurs difficultés, avaient eu le temps de se préparer. Mais des choix stratégiques vont s’avérer fatals comme la rigidité des forteresses. Ce qui a fonctionné lors de l’hiver 1941/1942 dans des conditions dantesques, n’est pas forcément la bonne idée à l’été 1944 surtout avec un haut commandement hyper intrusif entraînant une rigidité de la chaîne de commandement à un moment où la fluidité devrait être de mise face à des Soviétiques à la fois plus puissants et en pleine maturité opérationnelle et tactique.

La bataille pour Küstrin montre quand à elle le mordant dont fait preuve les restes de l’armée allemandes dans les tous derniers mois du conflits. La victoire est désormais impossible, la catastrophe inévitable, mais les unités faites de bric et de broc appuyées par des armes de qualité parviennent à donner cher de leur peau dans un sacrifice inutile.

Deux unités inconnues sont aussi présentées. Le SS-Polizei-Selbstschutz-Regiment Sandschak au cœur de la poudrière balkanique et l’étonnante Marine-Stoβtrupp-Kompanie avec l’évocation de son rôle dans les combats pour le fort de Westerplatte à Danzig en septembre 1939 et lors de l’avance allemande sur les côtes baltes lors de l’opération Barbarossa. Encore une fois, les sujets originaux ne manquent pas…

Enfin, l’article sur les tireurs d’élite allemands de la Seconde Guerre mondiale lève un voile sur l’utilisation du snipping relativement tardive par les forces du III. Reich au cours de ce conflit. Pourtant, comme le démontrent les Soviétiques, l’appui de tireurs d’élite est tout autant indispensable que les armes d’appui d’infanterie comme les mitrailleuses, que ce soit face à des fantassins, des pièces d’artillerie ou des chars, pour des tirs de harcèlement ou lors d’affrontements rangés. Un zoom est fait sur les écoles de « Scharfschützen » avec la représentation d’une compagnie type et leur répartition au sein des régions militaires. Il faut cependant renvoyer à l’excellent Ligne de Front hors-série n°21 qui retrace l’histoire du snipping.

Sommaire :

  • Loïc BECKER, Poissy en uniformes 2018, l’histoire vivante aux portes de Paris, in Ligne de Front n°77 (Caraktère, 2019)
  • Recensions
  • Yann MAHE, Une mystérieuse unité SS musulmane, la SS-Polizei-Selbstschutz-Regiment Sandschak, in Ligne de Front n°77 (Caraktère, 2019)
  • Nicolas ANDERBEGANI, La Libération de la Corse, les Corses à l’avant-garde de la Métropole, in Ligne de Front n°77 (Caraktère, 2019)
  • Benoît RONDEAU, La mort d’un groupe d’armées ! La Heeresgruppe Mitte et Bagration, in Ligne de Front n°77 (Caraktère, 2019)
  • Yann MAHE, Scharfschützen ! Les snipers allemands de la Seconde Guerre mondiale, in Ligne de Front n°77 (Caraktère, 2019)
  • Vincent BERNARD, Bataille pour Küstrin, le dernier verrou sur l’Oder !, in Ligne de Front n°77 (Caraktère, 2019)
  • Yann MAHE, La Marine-Stoβtrupp-Kompanie, troupe de choc de la Kriegsmarine, in Ligne de Front n°77 (Caraktère, 2019)
  • Laurent TIRONE, Tank Heavy Assault Tortoise (A39), le chausseur de fauves, in Ligne de Front n°77 (Caraktère, 2019)

Boutique :

Caraktere ligne-de-front-logo

Caraktere 2015 TIRONE Laurent Panzer Encylcopedia Caraktere_2014_MERMET_Jean_Claude_EHRENGARDT_Christian_Jacques_Messerschmitt_Bf109 Caraktere_2015_WENKIN_Hugues_DUJARDIN_Christian_Stavelot_La_Gleize         Caraktere 2016 MAHE Yann TIRONE Laurent Wehrmacht 46 volume 1  


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 10 janvier 2019 à 6 h 44 min
  2. 15 février 2019 à 20 h 39 min

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :