Publicités
Accueil > Magazines, Recension, Revues, Sommaire > Batailles & Blindés n°88 (Caraktère, 2018)

Batailles & Blindés n°88 (Caraktère, 2018)

Trois classiques de la Seconde Guerre mondiale sont revisités avec brio dans ce numéro de Batailles & Blindés. C’est tout d’abord la chute de Tobrouk qui consacre l’Afrika-Korps d’Erwin ROMMEL avec un article qui ne se concentre que sur les combats pour la forteresse elle-même. Clair et précis.

Retour à Koursk aussi, mais sous un angle un peu original loin des traditionnelles études sur la pince Nord ou la pince Sud avec son fer de lance composé des trois divisions de la Waffen-SS. Non, il s’agit ici d’étudier la « deuxième pince Sud » de KEMPF qui doit appuyer et protéger l’avance du II. SS-Panzer-Korps. Quand MODEL stoppe l’offensive par le Nord, l’opération Zitadelle n’est pas encore perdue pour les Allemands. Les pertes soviétiques sont énormes et la pince Sud poursuit son avance. Mais l’impossibilité de l’Armee-Abteilung Kempf d’appuyer correctement l’offensive causée par la défense sacrificielle de certaines unités de l’Armée Rouge ne permet pas aux Allemands de conserver la dynamique et l’énergie cinétique qui peuvent leur permettre de percer. Article indispensable pour comprendre l’échec allemand, même si celui-ci n’est pas le désastre présenté par la propagande soviétique (cf. Koursk, 1943), et pour compléter les Batailles & Blindés numéros hors-série 9, 10 et 34.

Troisième classique avec un zoom sur les combats pour le pont d’Arhnem. Passionnant. Comme les deux autres articles, son intérêt vient du fait qu’il ne se concentre que sur un point précis de la bataille, permettant aux lecteurs d’appréhender le déroulement des opérations sans un texte rendu complexe pour toutes les considérations périphériques.

La première partie de l’étude sur les guerres irlandaises vaut également le détour. La révolte de Pâques en 1916 est un avant-goût des drames européens du XXème siècle : combats urbains, guerre civile… Un siècle plus tard, les conséquences sont toujours là comme en témoignent les négociations sur le Brexit et la question de la frontière entre les deux Irlandes.

Trois articles plus courts illustrent la situation de l’armé allemande à différents moments de la guerre et montrent surtout l’improvisation permanente à laquelle elle se livre dans une guerre surdimensionnée pour elle : combats désespérés de la 3. Panzer-Division dans la neige de l’hiver 1941/1942 illustrant comment la Wehrmacht réussit à arrêter la contre-offensive d’hiver soviétique dans des conditions dantesques, la transformation de la 18. Panzer-Division exsangue en 1943 en 18. Artillerie-Division pour une éphémère expérience doctrinale, l’étonnante aventure de la Kampfgruppe 1001 Nacht faite de bric-et-de-broc qui tente de s’opposer au déferlement de l’Armée Rouge à l’intérieur du III. Reich dans les dernières semaines de la guerre en 1945.

Les pages contemporaines contiennent une courte présentation du Musée de la Guerre de Corée à Séoul.

Sommaire :

Boutique :

Caraktere Batailles et Blindes logo

 Caraktere 2015 TIRONE Laurent Panzer Encylcopedia        


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :