Publicités
Accueil > Livres, Recension, Sommaire > Le GI face à la 6ème Armée Panzer – Tome 2 – La fin de la 6ème Armée Panzer SS (De Krijger, 2005)

Le GI face à la 6ème Armée Panzer – Tome 2 – La fin de la 6ème Armée Panzer SS (De Krijger, 2005)

De façon assez peu courante, Henri CASTOR choisit de présenter la bataille des Ardennes du point de vue américain dans une très belle série de livres consacrés aux combats des GI’s pour repousser tenir en échec l’opération Wacht am Rhein / Herbstnebel. Et sans ignorer les événements côté Allemand.

Dans ce volume, le seconde consacré au front face à la 6. SS-Panzer-Armee, l’auteur se penche principalement sur quatre épisodes marquants : la crête d’Elsenborn où la 12. SS-Panzer-Division est incapable de forcer la défense des 2nd US Infantry Division et 99th US Infantry Division, le saillant de Saint-Vith où résistent plusieurs jours durant des éléments de la 7th US Armored Division et de la 9th US Armored Division épaulés par les restes de la 106th US Infantry Division et de la 28th US Infantry Division contre lesquelles finit par être engagée la 9. SS-Panzer-Division, Baraque de Fraiture et Manhay où s’opposent 82nd US Airborne Divison et 2. SS-Panzer-Division, puis enfin la contre-attaque alliée et le reflux allemand vers la frontière du Reich.

Ce volume couvre donc une partie particulièrement importante des combats même si ces engagements ne sont pas les plus célèbres de la bataille des Ardennes.

Pourtant, dès les premières heures du 16 décembre 1944, l’échec allemand est patent. Les premières lignes américaines résistent malgré la surprise. La réaction opérationnelle des états-majors est rapide et pertinente. L’échec de la 12. SS-Panzer-Division à faire sauter le verrou de Rocherath-Krinkelt pour ensuite forcer la crête d’Elsenborn a une portée stratégique aggravée par la résistance américaine à Saint-Vith et l’élimination de la Kampfgruppe Peiper à la Gleize. Ce succès défensif est avant-tout une victoire américaine qui ne doit qu’au courage de ses hommes et à la clairvoyance de ses chefs.

Le récit suit une chronologie quotidienne. Chaque chapitre est assez clair, même s’il n’est pas toujours facile de suivre la bataille dans son ensemble découpée en plusieurs parties et surtout en plusieurs volumes. La complexité du sommaire traduit un peu cette confusion. Mais tout comme les autes livres de la collection, c’est néanmoins un ouvrage indispensable pour tout lecteur qui s’intéresse à la bataille des Ardennes.

Le texte est accompagné de nombreuses photos dont la qualité de reproduction est néanmoins médiocre compte tenu de la qualité du papier. Plusieurs cartes aident également à la compréhension.

Le livre est également réédité par Weyrich.

Sommaire :

  • Les forces en présence
  • Samedi 16 décembre
  • Dimanche 17 décembre
  • Lundi 18 décembre
  • Jeudi 21 décembre
  • Vendredi 22 décembre
  • Samedi 23 décembre
  • Conclusions
  • Les divisions blindées SS de la 6ème Armée Panzer
  • Le bastion de Saint-Vith
  • Aperçu historique de la 82ème Airborne
  • Le retrait allemand
  • Parachutistes décordés pendant la bataille des Ardennes
  • La fin des opérations de la 101ème Airborne
  • Les 1ère, 2ème, 9ème et 99ème divisions d’infanterie
  • Points cruciaux de la bataille
  • Annexes
  • Erratum
  • Bibliographie

Boutique :

    


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :