Publicités
Accueil > Magazines, Recension, Revues, Sommaire > 39/45 Magazine n°352 (Heimdal, 2018)

39/45 Magazine n°352 (Heimdal, 2018)

Comme le souligne le rédacteur-en-chef et fondateur de 39/45 Magazine dans son éditorial, l’Histoire est une recherche perpétuelle. Concernant plus particulièrement la Seconde Guerre mondiale, de nombreuses facettes restent à découvrir compte tenu de l’ampleur du conflit. Nombre d’entre elles sont aussi aussi à retravailler en raison des biais politiques et idéologiques qui marquent non seulement le conflit lui-même mais aussi son étude.

L’Histoire de la Résistance française fait partie de ces thèmes plombés par les fractures françaises issues de l’Entre-Deux-Guerres, exacerbées par la défaite de 1940, entretenues par les oppositions politiques d’après 1945 qui perdurent encore jusqu’à nos jours. Connaître et comprendre la construction de la Résistance française, c’est pénétrer dans les dédales d’une histoire volontairement non réconciliée. N’étant pas indiqué sur la couverture, l’article sur l’Armée Secrète lève partiellement un voile. Se croisent des mouvements de convictions diverses, des anciens de l’Armée d’Armistice, des structures destinées à soustraire du matériel au contrôle allemand par les autorités françaises de Vichy, des commandos britanniques et américains… L’unification des mouvements entamée par Jean MOULIN est loin d’être une sinécure mais c’est au final une vraie réussite. Les attentats, les sabotages et les maquis qui fleurissent en 1944 en sont le résultat. Reste une part d’ombre : celles des infiltrations allemandes et communistes. Oui, il reste encore beaucoup à faire pour comprendre et recoudre les blessures issues de cette époque.

Depuis plusieurs numéros, grâce à un partenariat avec le maison de ventes aux enchères Hermann Historica, 39/45 Magazine propose à ses lecteurs des remarquables photos grand format et en couleurs d’objets datant de la Seconde Guerre mondiale. Evidemment, et là peut être le seul regret, la majorité de ces reliques (uniformes, objets, armes) appartiennent au III. Reich. Il faut dire que le régime nazi a n’a pas lésiné sur la symbolique. C’est l’une de ses caractéristiques. Ne pas voir et ne pas saisir l’ampleur du phénomène, c’est ne pas comprendre le basculement de tout un peuple et sa fidélité au régime jusqu’au bout. Alors que les efforts de dénazification auraient dû détruire tous ses objets, il est étonnant d’en retrouver encore autant et surtout en si bon état. Ce numéro présente cette fois-ci les bannières du III. Reich inspirées de celles de la Rome antique et surtout leur étonnante origine et histoire… Il faut également apprécier l’histoire du porte-carte d’un caporal de la 1st Airborne Division à Arnhem avec là aussi de superbes photos couleurs.

Le reste du numéro est classiquement plus focalisé sur les opérations militaires. L’article concernant la campagne pour Guadalcanal est bien pédagogique car il met en relief les différents engagements successifs qui sont indispensables à la bonne compréhension des enjeux opérationnels.

Dans la série des raids britanniques pour harceler les Allemands à l’Ouest, celui des X-Craft contre le Tirpitz réfugié dans un fjord norvégien mérite d’être davantage connu. Les Britanniques sont en effet obsédés par le navire allemand qui représente une véritable menace pour eux. Le raid sur Saint-Nazaire était déjà destiné à le priver de toute possibilité de carénage. Les pertes sont très importantes, mais l’objectif est atteint. Celui des X-Craft sera aussi très coûteux, mais il réussit in extremis à endommager gravement le navire allemand qui ne peut être totalement réparé et n’attend plus que le coup de grâce qui arrive quelques mois plus tard par les airs… Le texte aurait mérité cependant d’être un peu plus limpide (il est difficile de comprendre à quel moment le Tirpitz est endommagé).

Ce numéro revient également sur les combats de Bastogne avec une étude sur le ravitaillement aérien des Américains encerclés et qui leur permet de tenir jusqu’à ce que la 3rd US Army parvienne à dégager l’étreinte allemande. Mais le récit glorieux de la résistance acharnée cache une réalité moins reluisante : la déficience des colonnes de ravitaillement qui ne remplissent pas leur rôle le 20 décembre alors que Bastogne est encore relié aux lignes américaines…

Sommaire :

  • Hubert GROULT, L’US Navy dans la campagne de Guadalcanal, in 39/45 Magazine n°352 (Heimdal, 2018) : article de vingt-deux pages sur la campagne de Guadalcanal entre Américains et Japonais détaillant la chronologie des différents événements en commençant par la bataille de rencontre de Cap Espérance et se terminant par l’étonnante défaite américaine de Tassafaronga – Photos, cartes.
  • Jean-Louis MAURETTE, L’aventure des X-Crafts, in 39/45 Magazine n°352 (Heimdal, 2018) : article de douze pages sur les sous-marins britanniques de poche X-Crafts et leur utilisation lors du raid sur le Tirpitz et le Scharnhorst (qui n’est plus là) en Norvège (opération Source) – Photos, plans.
  • Matthieu LONGUE, M4 Sherman, le char de la victoire, in 39/45 Magazine n°352 (Heimdal, 2018) : article de vingt-trois pages très largement illustré sur le M4 Medium Tank Sherman illustrant le paradoxe de ce char mal né, plein de défauts, inférieur à ses homologues allemands (opposant ainsi chars de guerre contre chars de bataille) mais qui apporte pourtant la victoire aux Alliés en Europe mais aussi dans le Pacifique, évocations des versions lance-flammes et lance-roquettes – Photos.
  • Nicolas BUCOURT, Objet témoin, le porte-carte du caporal John E. Elletson, in 39/45 Magazine n°352 (Heimdal, 2018)
  • Hugues WENKIN, Opération Repulse, ravitailler Bastogne !, in 39/45 Magazine n°352 (Heimdal, 2018) : article de dix-huit page sur le ravitaillement aérien des unités américaines à Bastogne et la défaillance des colonnes de ravitaillement de la 101st US Airborne Division qui n’alimentent pas la ville alors qu’elle n’est pas encore encerclée – Photos.
  • Philibert de LOISY, L’armée secrète, in 39/45 Magazine n°352 (Heimdal, 2018) : article de douze pages décrivant la fusion et la structuration des mouvements de la Résistance française dans le Sud de la France face à l’Occupation allemande et au régime de Vichy, le rôle de Jean MOULIN, Charles DELESTRAINT, les arrestations menées par les Allemands grâce à des agents infiltrés (à Caluire par exemple), les rivalités entre les différentes influences, l’équipement des mouvements en puisant dans les stocks de l’ORA et des Chantiers de jeunesse, l’appui des services secrets alliés (SOE, Jedburghs, Operational Groups, SAS), la constitution des maquis (Glières, Mont Mouchet, Saint-Marcel, Vercors, Ain, Ubaye) et la transformation de groupes de résistants en unités régulières à la Libération de la France – Photos, cartes.
  • Matthieu LONGUE, Phil Perugini nous a quittés en août dernier, in 39/45 Magazine n°352 (Heimdal, 2018)
  • Georges BERNAGE, Les bannières du IIIe Reich inventées par une femme, in 39/45 Magazine n°352 (Heimdal, 2018) : article de dix-neuf décrivant la création, la constitution et l’utilisation des bannières nazies (DAP puis NSDAP) créées par Maria AUER qui s’inspire de celles des légions romaines et qui seront utilisées par toutes les formations paramilitaires du III. Reich (SA, SS), très richement illustré grâce aux reproductions couleurs des ventes de Hermann Historica – Photos, reproductions couleurs d’objets d’époque.
  • Eric QUENARDEL, Flying Legends Air Show 2018, Duxford Airfield, les 13 et 14 juillet, in 39/45 Magazine n°352 (Heimdal, 2018)
  • Bibliothèque 39/45

Boutique :

Heimdal logo 3945magazine 

         


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 24 octobre 2018 à 19 h 15 min
  2. 28 octobre 2018 à 22 h 10 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :