Publicités
Accueil > Magazines, Recension, Revues, Sommaire > Ligne de Front n°76 (Caraktère, 2018)

Ligne de Front n°76 (Caraktère, 2018)

Deux très beaux projets contemporains ouvrent ce numéro de Ligne de Front qui met en avant le travail de passionnés pour faire vivre l’Histoire et le souvenir. En redonnant vie à quelques reliques de la Seconde Guerre mondiale à l’image de ces Canadiens qui restaurent le Flakpanzer IV Wirbelwind du Base Borden Military Museum ou qui reconstituent les ambiance d’époque tels ces figurants à Belfort. De quoi commencer avec envie ce numéro particulièrement éclectique.

Stephan CAZENAVE (cf. Hitlerjugend volume 1.1 et volume 2) partage quelques uns des témoignages accumulés au fils des ans quand les vétérans étaient encore en vie et disponibles. Il s’agit ici des premiers pas de jeunes enrôlés dans ce qui va devenir la 12. SS-Panzer-Division. Ces récits donnent aussi de la consistance aux conditions de l’époque et permettent de comprendre ce qui se passait, loin de la réécriture de l’Histoire avec des yeux contemporains. Les méthodes de recrutement sont quelque peu incisives et les motivations très variées. A chacun de se faire son propre avis.

S’en suit un article très intéressant sur la protection d’Adolf HITLER avant et après son accession au pouvoir. La Leibstandarte SS n’en est que la partie émergée. Le schéma qui explique la filiation des unités impliquées aide d’ailleurs bien à la compréhension. Paradoxalement, plusieurs failles existent dans la sécurité et l’article liste les principales tentatives d’assassinat venant de l’intérieur et de l’extérieur. Aidé aussi par la chance, il échappera à toutes les conspirations, et seules la défaite militaire concrétisée par la chute de Berlin entraîne sa fin. Berlin justement où ce numéro se penche aussi plus particulièrement sur les combats pour le Reichstag qui ne sont pas les plus connus, exception faite de la célèbre photo de propagande soviétique montrant un soldat hissant acrobatiquement le drapeau de l’URSS sur le toit.

Si le mort fait partie intégrante de la guerre, se sacrifier volontairement dans une action répond à une autre logique qui va au-delà du soldat qui se fait tuer sur place pour préserver ses camarades ou parce que tout espoir de survivre est perdu. A ne pas confondre non plus avec celui qui se réserve sa dernière balle pour ne pas tomber aux mains de l’ennemi. La logique du kamikaze qui veut semer la mort en sacrifiant volontairement sa vie répond à un conditionnement particulier et profond. C’est ce qui ressort de l’étude sur les kamikazes japonais. De façon très pertinente, elle ne se limite pas aux pilotes qui se jettent avec leurs appareils sur les navires américains faute de pouvoir les détruire de façon plus conventionnelle. En Asie et dans le Pacifique, dans les airs, sur mer et sur terre, cette logique kamikaze est partout. La description des armes humaines et suicidaire est édifiante. A le lecture de ces pages, il n’est pas possible de faire certains rapprochement avec des événements et des façon de combattre plus contemporains…

Après avoir détaillé la doctrine offensive et défensive allemande (cf. Ligne de Front n°74 et Ligne de Front n°75), ce numéro se penche sur la défense en profondeur soviétique mise en application notamment à Koursk. Il est clair que les défenses engluent l’attaque allemande et les contre-attaques menées avec d’importantes réserves achèvent de stopper l’offensive adverse. Bémol de taille toutefois, les pertes consenties sont colossales et les pertes infligées sont loin d’être en proportion comme avait commencé à l’évoquer David GLANTZ et le démontre brillemment le livre de Roman TÖPPEL (très bien résumé dans 39/45 Magazine n°351).

Ce numéro se termine par un article (classique mais limpide et bien illustré) sur l’opération Bluecoat en Normandie toute fin juillet 1944 avant de poursuivre la série sur les forces spéciales (pour utiliser une dénomination contemporaine) de la Seconde Guerre mondiale et une fiche sur le Sturmtiger.

Numéro passionnant de bout en bout qui excusera un sommaire exclusivement consacré à la période 1939-1945. Comme quoi, le sujet est inépuisable.

Sommaire :

Boutique :

Caraktere ligne-de-front-logo

Caraktere 2015 TIRONE Laurent Panzer Encylcopedia    Maranes 2015 CAZENAVE Stephan Panzerdivision Hitlerjugend volume 2  Heimdal 2014 JACQUET Stephane La percee du bocage volume 1 Heimdal 2017 JACQUET Stephane La percee du bocage volume 2


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités
  1. Montat-Genevier
    19 octobre 2018 à 16 h 51 min

    Je vais acheter ce nouveau numéro de Ligne de Front.

  1. 28 octobre 2018 à 22 h 10 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :