Publicités
Accueil > Recension, Revues, Sommaire > Batailles & Blindés hors-série n°14 (Caraktère, 2010)

Batailles & Blindés hors-série n°14 (Caraktère, 2010)

Quelques chars marquent l’histoire de l’arme blindée. Le Renault FT 17 est sans conteste le premier à avoir été produit en masse. Le T-34 est le premier à proposer un équilibre idéal entre puissance, protection, mobilité avec des formes modernes. Le Panzer VI Ausf. E Tiger est le premier char lourd opérationnel. Comme les deux autres, il marque de son empreinte les combats malgré un nombre d’engins produits relativement peu élevé.

Issu d’un projet remisé au placard, développé en un temps relativement bref, il gagne de suite une supériorité sur ses adversaires. Conservant la bonne ergonomie des Panzer III et Panzer IV, il franchit plus qu’un cap en termes de protection et de puissance de feu à tel point qu’il redonne immédiatement la supériorité technique aux Allemands en URSS là où il intervient.

Le Front de l’Est est taillé pour lui avec ses grands espaces. En 1943 et jusqu’en milieu d’année 1944, il règne en maître. Plusieurs as se distinguent à son bord. Contrairement à la légende fabriquée par la propagande soviétique, le Panzer VI Ausf. E Tiger s’en sort très bien à Koursk et provoque de véritables saignées dans les rangs adverses [cf. Koursk, 1943 (Perrin, 2018), mais aussi Batailles & Blindés hors-série n°20 (Caraktère, 2012) et Batailles & Blindés n°34 (Caraktère, 2017)]. Seul problème, et non des moindres, les capacités industrielles du III. Reich ne sont pas suffisantes pour en faire un char de masse et son emploi reste cantonné dans des secteurs bien précis, engagé dans des unités autonomes. 

Son successeur, le Panzer VI Ausf. B Königstiger marque lui-aussi l’histoire du combat blindé. Arrivé au combat sur la fin du conflit, encore plus puissant mais engagé dans un contexte totalement défavorable, il n’en annonce pas moins l’ère des Main Battle Tanks de l’après-guerre.

C’est l’histoire de ces unités autonomes que présente en deux volumes le magazine Batailles & Blindés des Editions Caraktère.

Le premier hors-série décrit le parcours des unités suivantes : schwere Panzer-Abteilung 501 (puis schwere Panzer-Abteilung 424), schwere Panzer-Abteilung 502, schwere Panzer-Abteilung 502 (puis schwere Panzer-Abteilung 511), schwere Panzer-Abteilung 503, schwere Panzer-Abteilung 504, schwere Panzer-Abteilung 505, schwere Panzer-Abteilung 506, schwere Panzer-Abteilung 507, schwere Panzer-Abteilung  508.

Chacun des articles décrit l’origine de l’unité, ses principaux combats et ce qu’elle devient. L’iconographie repose sur de nombreuses photos d’archive et des profils couleurs. Quelques donnée sont présentées de façon synthétique : commandants d’unité, nombre d’as, palmarès (chars ennemis détruits contre chars perdus), éléments d’identification.

Ce numéro et le second volume procurent une très bonne base documentaire sur les unités de chars lourds allemands au cours de la Seconde Guerre mondiale. Idéalement à compléter avec les albums Tigre I sur le Front de l’Est et Tigre I sur le Front de l’Ouest qui au travers des légendes des photos fournissent nombre de détails.

Sommaire : 

  • Tiger Abteilungen ! Guide historique des unités lourdes de la Panzerwaffe
  • Tiger-Abteilung 501
  • Tiger-Abteilung 502
  • Tiger-Abteilung 503
  • Tiger-Abteilung 504
  • Tiger-Abteilung 505
  • Tiger-Abteilung 506
  • Tiger-Abteilung 507
  • Tiger-Abteilung 508

Boutique :

      


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :