Publicités
Accueil > Livres, Recension, Sommaire > La guerre aérienne dans l’Eure, Le JG2 à Triqueville – Pont-Audemer (Ysec, 2018)

La guerre aérienne dans l’Eure, Le JG2 à Triqueville – Pont-Audemer (Ysec, 2018)

Ysec 2018 CHION Thierry DUCLOS Daniel La guerre aerienne dans EureLa première partie de ce livre couvre la construction par l’armée française du terrain d’aviation de Triqueville en 1940 qui sera finalement utilisé par Allemands. La description de la réquisition par les autorités militaires, des premiers aménagements et de la mise en service du terrain est très intéressante et particulièrement originale. En fait, c’est passionnant… Parce que ce type de détail est si rarement évoqué dans la littérature spécialisé.

Vient ensuite le récit des différentes missions de bombardement et d’interdiction au-dessus du terrain. La Jagdgeschwader (JG) 2 quitte définitivement le terrain le 7 juillet 1943. Ce qui est frappant, ce sont les efforts alliés pour empêcher la Luftwaffe de se réinstaller dans le secteur et pour neutraliser les installations qui pourraient servir ultérieurement contre le Débarquement.

La seconde partie de l’ouvrage liste les différents appareils alliés et allemands perdus dans le secteur. C’est ainsi l’occasion d’évoquer l’action de la résistance locale pour infiltrer des espions dans les travailleurs amenés à travailler sur les installations pour les Allemands ou pour protéger des aviateurs alliés une fois leur appareil abattu.

Malgré un titre est un peu ambiguë, cet aperçu local de la Seconde Guerre mondiale apporte une vision certes très focalisée, mais aussi très illustrative des combats aériens au-dessus du sol français, en 1940, durant l’Occupation et lors de la Libération.

Les photos sont soignées et originales. Malgré des prises de vue souvent non officielles, la qualité des clichés reste bonne. Quelques cartes, plans et profils couleurs auraient utilement bonifié l’iconographie de l’ouvrage.

Sommaire :

  • Triqueville, l’histoire d’un terrain d’aviation
  • Le JG2 en Normandie
  • Incursions aériennes et bombardements à Triqueville et dans sa région
  • Crashes alliés et accidents d’aviation auour de Pont-Audemer
  • La Résistance et l’aérodrome de Triqueville
  • Les pertes de l’aviation allemande du 3 septembre 1940 au 5 juin 1944
  • Nuit du 5 au 6 juin 1944, des paras égarés
  • Du 6 juin au 31 août 1944, l’activité aérienne dans la région de Triqueville et Pont-Audemer
  • Bibliographie

Boutique :

Ysec logo

  

Crédits photos :

Les visuels présentés appartiennent à leurs éditeurs respectifs.


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :