Publicités
Accueil > Livres, Recension, Sommaire > Granville – Occupation, Libération, le raid (Histoire & Fortifications, 2015)

Granville – Occupation, Libération, le raid (Histoire & Fortifications, 2015)

Dans ce fascicule de près de 60 pages, les auteurs passent en revue les fortifications établies par les Allemands au cours de la Seconde Guerre mondiale pour protéger la côte et les installations portuaires de Granville, port normand situé à l’Ouest du Cotentin face aux îles anglo-normandes. A l’appui, de très nombreuses photos d’époque, des plans et des cartes des différents points d’appui et bunkers.

Mais ce livre ne s’arrête pas là puisqu’il décrit également les différentes unités allemandes qui se sont trouvées en poste au cours de la guerre, la destruction du port par les Occupants avant sa Libération du 31 juillet 1944 par la 6th US Armored Division, sa réhabilitation par le génie maritime américain et enfin le raid allemand dans la nuit du 8 au 9 mars 1945 en provenance de Jersey et mené par des hommes de la 719. Infanterie-Division avec des moyens issus de la 46. Minensuch-Flottille et de la 6. Artillerieträger-Flottille ayant survécu aux opérations face au Débarquement allié et à la bataille de Normandie.

Le chapitre sur l’Occupation procure quelques détails intéressants sur l’organisation et l’équipement de l’Ost-Reiter-Abteilung 281, du Sicherungs-Bataillon 521, de la leichte Flak-Abteilung 996, de la leichte Flak-Abteilung 931 et surtout de la Schnelle-Brigade 30. Ce chapitre permet également de comprendre l’organisation infrastructure mise en place pour contrôler les zones occupées avec la Kriegskommandantur 741 et le Hafenkommandant Granville.

Bien entendu, le chapitre sur les fortifications étudie à la fois les batteries (notamment celle de la Pointe du Roc opérée par la 2./Marie-Artillerie-Abteilung 608) et l’ensemble des installations défensives tant côtières que dans la ville.

Concernant la Libération, le texte évoque également l’action de la Résistance et de ses héros ainsi que l’intervention de la 30 Assault Unit britannique pour inspecter les installations navales.

La reconstruction du port est également décrite et permet de se rendre compte de l’effort logistique allié mis en oeuvre.

Le dernier chapitre est consacré au raid allemand en mars 1945 en détaillant les opérations préliminaires, les unités participantes ainsi que les actions proprement dites.

Sommaire : 

  • L’armée allemande occupe Granville
  • Le Mur de l’Atlantique à Granville
  • La libération de Granville
  • Le réhabilitation du port de Granville
  • Le raid allemand contre Granville

Boutique :

Histoire et Fortifications logo

   


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :