Publicités
Accueil > Magazines, Recension, Revues, Sommaire > Batailles & Blindés hors-série n°35 (Caraktère, 2018)

Batailles & Blindés hors-série n°35 (Caraktère, 2018)

Retour aux classiques avec ce numéro hors-série du magazine Batailles & Blindés des Editions Caraktère. En effet, il s’agit du second volume de l’étude exhaustive des régiments blindés de la Waffen-SS au cours de la Seconde Guerre mondiale. Au menu se trouvent les 5. SS-Panzer-Division Wiking, 9. SS-Panzer-Division Hohenstaufen, 10. SS-Panzer-Division Frundsberg, 11. SS-Freiwilligen-Panzer-Grenadier-Division Nordland et 12. SS-Panzer-Division Hitlerjugend. Ces unités sont mises sur pied en 1943 et en 1944 dans un but évident de politiser les forces armées allemandes au détriment des unités classiques, quitte à sacrifier la compétence et éparpiller des matériels déjà pas assez nombreux.

Pour comprendre ce non-sens organisationnel, l’introduction du numéro est particulièrement intéressante.

En effet, l’auteur Stephan CAZENAVE, éminent spécialiste du sujet et auteur d’ouvrages de haute tenue sur les unités de la Waffen-SS en Normandie (voir notamment ses ouvrages parus chez Maranes et Heimdal), insiste sur les difficultés de recrutement et de formation auxquelles doivent faire face ces unités qui perdent finalement assez vite leur capacités de combat malgré le matériel mis à disposition et plutôt de façon privilégiée par rapport aux autres unités de l’armée de terre allemande de l’époque. L’exemple de la 12. SS-Panzer-Division Hitlerjugend dans les Ardennes est marquant surtout comparé à sa tenue au combat en Normandie. Les combats contre le Débarquement allié et la tête de pont normande sont à ce titre dévastateur pour les formations blindées de la Waffen-SS, y compris celles étudiées dans le premier volume de l’étude (1. SS-Panzer-Division Leibstandarte SS Adolf Hitler et 2. SS-Panzer-Division Das Reich). En effet, cinq des huit régiments blindés de la Waffen-SS y sont engagés et, au-delà de leurs pertes matérielles, abandonnent bon nombre de cadres et de spécialistes qui sont soit tués, soit blessés ou soit capturés. En fait, dans la dernière année du conflit, l’arme blindée allemande est atteinte du même syndrome que la Luftwaffe : le matériel sort des usines mais le personnel qualifié manque et le temps de formation est réduit à sa plus simple expression.

Chaque régiment est ensuite étudié successivement en mettant l’accent notamment sur la formation et la dotation en termes de matériels avant de passer en revue les principaux engagements. Le texte procure une synthèse de qualité et il est accompagné d’une iconographie classique faites de photos d’archives assez connues et de profils couleurs généralement déjà publiés dans des précédentes publications du même éditeur. Le tout en fait un dictionnaire historique de qualité à associer avec le premier volume paru dans Batailles & Blindés hors-série n°31 (Caraktère, 2016).

C’est donc l’occasion de se replonger dans quelques affrontements connus (Normandie, Arnhem, Ardennes, Berlin) ou moins (Narva, Tarnopol, Budapest, Autriche).

Sommaire :

Profils couleurs :

Boutique :

Caraktere Batailles et Blindes logo

        


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 2 janvier 2018 à 21 h 50 min
  2. 6 janvier 2018 à 21 h 59 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :