Publicités
Accueil > Magazines, Recension, Revues, Sommaire > Trucks & Tanks Magazine n°65 (Caraktère, 2018)

Trucks & Tanks Magazine n°65 (Caraktère, 2018)

TNT 065Sans réel fil conducteur thématique, ce numéro de Trucks & Tanks Magazine des Editions Caraktère consacre majoritairement ses articles à des engins de la Seconde Guerre mondiale, mais n’oublie pas non plus l’après-guerre. Comme d’habitude, les brèves d’actualités offrent un éclairage contemporain. Ainsi, l’article sur les véhicules suicide utilisés par les Islamistes permet de saisir à la fois la tournure prise par les guerres asymétriques du XXIème siècle et surtout l’imagination sans cesse renouvelée des belligérants pour s’adapter à leurs adversaires de façon à leur causer le maximum de pertes. Tous les types de véhicules sont bons à être reconvertis en engins-suicide par l’Etat islamique : voiture de tourisme, van, camionnette, camion, semi-remorque, engins de chantier, etc. Comme le souligne la conclusion des six pages consacrées au sujet, ce concept est à la fois une adaptation tactique mais aussi une orientation stratégique sciemment voulue par rapport à un objectif à atteindre en tenant compte du rapport de force et des moyens à disposition.

Le premier des articles consacrés à des engins de la Seconde Guerre mondiale se penche sur les Panzer de propagande, projets ou engins réels destinés à tromper l’ennemi. Il y a bien entendu le char à tourelles multiples Neubaufahrzeug qui est engagé au combat lors de l’opération Weserübung et l’invasion de la Norvège. Les projets de Panzer IX et de Panzer X présentés dans la revue de propagande Signal début 1944 sont à la fois purement spéculatifs mais suffisamment réalistes pour donner une impression de vrai auprès d’un large public pas forcément au fait des technologies militaires de l’époque et des contraintes tant logistiques que d’engagement…

Le dossier principal du numéro est dédié au Sturmgeschütz StuG III Ausf. G. Cette dernière et majoritaire version du canon d’assaut allemand représente mine de rien l’épine dorsale des blindés mis en ligne par le III. Reich dans les dix-huit derniers mois de la Seconde Guerre mondiale, que ce soit en soutien des unités d’infanterie ou intégré dans les divisions blindées à court de chars à tourelle. L’article présente bien entendu la genèse de son développement mais aussi l’ensemble des améliorations qui sont introduites en usine. Plusieurs très beaux profils couleurs accompagnent le texte, illustré par ailleurs de photos issues à la fois des archives officielles et de vétérans. Produit de décembre 1942 à avril 1945, ce blindé sort à plus de 8500 exemplaires. La valeur ajoutée de cet article réside principalement dans la narration de toutes les évolutions qui interviennent en cours de production, soit pour des raisons d’optimisation industrielle, soit pour tenir compte des retours du front.

Si les Allemands réagissent à la découverte des T-34 et du KV-1 en musclant en premier lieu leur Sturmgeschütz III puis en développant en urgence le Panzer V Panther, les Soviétiques ne restent pas impassibles et réagissent rapidement à la nouvelle génération de blindés allemands. Là aussi, la réaction se fait relativement dans l’urgence et le T-34/76 est musclé par l’adoption du T-34/85 doté d’un armement plus puissant et d’une protection renforcée. Tout comme l’article sur le canon d’assaut, celui consacré au T-34/85 décrit les évolutions introduites en cours de fabrication. Il conclut sur la carrière après-guerre, puisque le T-34/85 intervient même contre l’insurrection de Budapest à l’automne 1956.

Côté armée française, le char FCM 2C fait l’objet d’une étude poussée sur sa motorisation. Les photos des essais dans les années 20 sont superbes et originales (cela change des épaves prises en photos par les soldats allemands sur les routes de mai et juin 1940).

Très original, et en avant-première du second volume de l’étude consacrée à ce qu’aurait été l’équipement de la Wehrmacht si le conflit s’était poursuivi en 1946, un article, là aussi de deux pages, présente un projet de mini sous-marin destiné au K-Verband pour des opérations spéciales. Afin de faciliter sa mise en oeuvre, celui-ci est équipé de chenilles…

Les chars de l’après-guerre sont abordés par deux études. L’une, très courte (deux pages seulement ), mais originale présente le projet français d’obusier automoteur de 155 mm sur châssis du char moyen Lorraine de 40 tonnes. L’autre, bien plus étoffée, présente le char britannique FV4201 Chieftain destiné à affronter les meutes de T-54 du Pacte de Varsovie. A l’instar des articles consacrés aux engins de la Seconde Guerre mondiale, le texte présente les origines de l’engin, ses évolutions et ses différentes variantes avec en appui de nombreuses illustrations et des plans. Son seul engagement au combat se fait aux mains des Iraniens face aux Irakiens ainsi qu’aux mains de Koweïtiens face, également, aux Irakiens en 1990.

Sommaire : 

  • Stefan DEGRAEF, Les nouveaux chars espagnols, in Trucks & Tanks Magazine n°65 (Caraktère, 2018)
  • Laurent TIRONE, Suicide Vehicle-Borne Improvised Explosive Device, in Trucks & Tanks Magazine n°65 (Caraktère, 2018)
  • Laurent TIRONE, Musée de la Gendarmerie Nationale, in Trucks & Tanks Magazine n°65 (Caraktère, 2018)
  • Laurent TIRONE, Tank Biathlon 2017, nouvelle victoire russe, in Trucks & Tanks Magazine n°65 (Caraktère, 2018)
  • Actualité du livre
  • Jacques ARMAND, Propaganda Panzer, les fausses Wunderwaffen, in Trucks & Tanks Magazine n°65 (Caraktère, 2018)
  • Jean-Marie DUGAS, Obusier automoteur de 155mm Lorraine, le renouveau avorté, in Trucks & Tanks Magazine n°65 (Caraktère, 2018)
  • Laurent TIRONE, Sturmgeschütz Ausführung G, le dernier guerrier, in Trucks & Tanks Magazine n°65 (Caraktère, 2018)
  • Alain ADAM, La motorisation du FCM 2C, de l’inédit sur le mastodonte français, in Trucks & Tanks Magazine n°65 (Caraktère, 2018)
  • Alexandre ASHURALIEV, T-34/85 Obr. 1944, une sérieuse remise à niveau, in Trucks & Tanks Magazine n°65 (Caraktère, 2018)
  • Laurent TIRONE, Befehlspanzer III Ausf. K, se fondre dans la masse, in Trucks & Tanks Magazine n°65 (Caraktère, 2018)
  • M.P. ROBINSON, FV4201 Chieftain, le colosse au moteur d’argile, in Trucks & Tanks Magazine n°65 (Caraktère, 2018)
  • Yann MAHE, Kleinst-U-Boot Seeteufel, le sous-marin à chenilles, in Trucks & Tanks Magazine n°65 (Caraktère, 2018)

Boutique :

Caraktere Trucks and Tanks TnT

Caraktere 2015 TIRONE Laurent Panzer Encylcopedia Caraktere_2015_WENKIN_Hugues_DUJARDIN_Christian_Stavelot_La_Gleize Caraktere 2016 MAHE Yann TIRONE Laurent Wehrmacht 46 volume 1


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

 

 

 

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :