Publicités
Accueil > Magazines, Recension, Revues, Sommaire > Aérojournal hors-série n°28 (Caraktère, 2017)

Aérojournal hors-série n°28 (Caraktère, 2017)

Le numéro hors-série n°28 d’Aérojournal, le magazine des Editions Caraktère consacré à l’histoire de la guerre aérienne, décortique l’un des appareils allemands emblématiques de la Seconde Guerre mondiale : le Heinkel He 111.

Conçu dès le départ pour être un avion de transport civil pouvant être converti facilement en bombardier afin de contourner les restrictions imposées par le Traité de Versailles, le Heinkel He 111 connaît sa première expérience au combat lors de la Guerre d’Espagne au sein de la Legion Condor. Cela a façonner la doctrine d’engagement de la Luftwaffe qui sera appliquée ensuite en Pologne en 1939 et à l’Ouest en 1940. Néanmoins, la drame de Guernica reste attaché à cet appareil. Le 26 avril 1937, quatre Heinkel He 111 sont engagés au-dessus de la ville et largue des bombes incendiaires sur les habitations. Si les circonstances et le bilan sont encore aujourd’hui l’objet de controverses, Guernica reste le symbole du début des bombardements de terreur contre des populations civiles.

Malgré des lignes très épurées et modernes pour l’époque, le Heinkel He 111 est cependant vite dépassé. La Bataille d’Angleterre occasionne une véritable hécatombe. Dès lors, l’appareil saura se métamorphoser et se transformer en avion-torpilleur, en avion de transport et en appareil de reconnaissance. Il vole jusqu’à la fin de conflit, et même après. Présent au-dessus de tous les champs de bataille sur lesquels sont engagées les troupes du III. Reich, le Heinkel He 111 participe également à un certain nombre de coups tordus et d’opérations spéciales comme la tentative de révolte en Irak contre les Britanniques ou le raid contre Fort-Lamy pour ralentir la progression des Français Libres de LECLERC.

Le ravitaillement des unités allemandes encerclées en URSS, que ce soit à Demyansk, Kholm ou à Stalingrad, devient également l’une de ses spécialités. Ce type de mission est également d’actualité à l’Ouest en 1944/1945 quand il s’agit d’assurer le ravitaillement des poches de l’Atlantique et de la Manche. Sans parler des forteresses isolées à l’Est en 1945…

Les bombardements sur Londres reprennent à la fin du conflit avec le largage de V1.

Ces missions ne remplacent pourtant pas totalement celles de bombardement qui se poursuivent jusqu’à la fin du conflit.

Ce sont l’ensemble de ces engagements qui sont décrits dans ce numéro hors-série particulièrement bien construit. Les différentes versions de l’appareil sont également présentées dans le détail et le texte s’accompagne de tableaux synthétiques très utiles que ce soit pour connaître les unités engagées, la répartition des numéros de série.

L’iconographie est aussi particulièrement soignée avec une quarantaine de profils couleurs (dont certains méritent à eux-seuls le détour) et plusieurs plans filaire.

Il s’agit donc d’une publication de référence sur cet appareil.

Sommaire : 

  • Un loup déguisé en agneau
  • Pedro fait l’Espagne
  • Une silhouette inimitable
  • La campagne de Pologne
  • Guerre à l’Ouest
  • Bomben auf En-ge-land
  • Aventures en Méditerranée
  • De Barbarossa à Stalingrad
  • Dernières missions à l’Ouest
  • Dernières missions à l’Est

Profils couleurs :

  • Heinkel He 111b codé D-ALIX, Deutsche Luft Hansa, Allemagne, Berlin-Staaken, 1936 (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 6)
  • Heinkel He 111 A codé XT-ACT (numéro de série : 1902), Central Air Transport Company, Chine, Kunming, 1936 (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 7)
  • Heinkel He 111 A codé YR-MTP (numéro de série : NC), Fortele Aerienne ale Republicii Populare Române, Roumanie, Bucarest, 1949 (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 11)
  • Heinkel He 111 G-3 codé CE+NX (numéro de série : V15), , Danemark, Copenhague, 1943 (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 14)
  • Heinkel He 111 J-1 codé 2203 (numéro de série : 5013), 1. Hava Alayi’nin, Turquie, Eskisehir, 1938 (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 15)
  • Heinkel He 111 J-1 codé 25-101 (numéro de série : 5013), Escuadrilla de Sondeos Meteorológicos, Espagne, Madrid-Barajas, 1942 (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 15)
  • Heinkel He 111 B-1 codé 25•3 (numéro de série : NC), piloté par Rudolf Freiherr von MOREAU, Legion Condor, Versuchskommando-Bomber VB/88, Espagne, Séville, février 1937 (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 17)
  • Heinkel He 111 B-1 codé 25•15 (numéro de série : NC), piloté par Helmut FUHRHOP, Legion Condor, K/88, Espagne, Alfaro, juin 1938 (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 19)
  • Heinkel He 111 B-1 codé 25•9 (numéro de série : NC), piloté par Gerhard KLEIN, Legion Condor, K/88, Espagne, El Burgo de Osma, 18 janvier 1938 (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 20)
  • Heinkel He 111 B-2 codé 25•43 (numéro de série : NC), Legion Condor, K/88, Espagne, Saragosse-Sanjurjo, début 1939 (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 23)
  • Heinkel He 111 E-2 codé 25•93 (numéro de série : NC), Legion Condor, K/88, Espagne, Saragosse-Sanjurjo, début 1939 (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 23)
  • Heinkel He 111 P-2 codé F.7+03 (numéro de série : NC), 1/1. Önálló Távolfelderitö század, URSS, Poltava, janvier 1943 (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 31)
  • Heinkel He 111 H-3 codé 24 (numéro de série : 3724), Grupul 5 bombardament, URSS, Mykolaïv-Est, fin 1942 (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 33)
  • Heinkel He 111 H-8 codé A1+GA (numéro de série : NC), Stab/Kampfgeschwader (KG) 53, France, Lille-Nord, septembre 1940 (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 34)
  • Heinkel He 111 H-2 codé S-81 (numéro de série : 5468), Ecoles slovaque des parachutistes, Slovaquie, Tri Duby, 1943 (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 35)
  • Heinkel He 111 H-11 codé A ex A1+AN (numéro de série : NC), ex 5./Kampfgeschwader (KG) 53 capturé à Kiev le 6 novembre 1943, URSS, Kiev, fin 1943 (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 35)
  • Heinkel He 111 H-16 codé LZ+XAA (numéro de série : 161250), Bulgarie, Sofia-Vrazhdebna, 1947 (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 36)
  • Heinkel He 111 E codé V4+EH (numéro de série : NC), 1./Kampfgeschwader (KG) 1, Allemagne, Kolbert (Kołobrzeg), septembre 1939  (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 48)
  • Heinkel He 111 P-1 codé 1H+DA (numéro de série : NC), Stab/Kampfgeschwader (KG) 26, Allemagne, Lübeck-Blankensee, hiver 1939/1940  (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 54)
  • Heinkel He 111 P-1 codé 1G+EK (numéro de série : NC), piloté par Siegfried SCHOLZ, 2./Kampfgeschwader (KG) 27, Allemagne, Hanovre (Hannover) Langenhagen, hiver 1939/1940  (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 55)
  • Heinkel He 111 P-1 codé E+B (numéro de série : 2497), 2./Kampfgeschwader (KG) 54, Allemagne, Delmenhorst, hiver 1939/1940  (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 56)
  • Heinkel He 111 P-2 codé 9K+AA (numéro de série : NC), piloté par Josef KAMMHUBER, Kampfgeschwader (KG) 51, Allemagne, Landsberg am Lech, hiver début 1940  (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 60)
  • Heinkel He 111 P-1 codé +B (numéro de série : NC), piloté par Horst FRICKE, 3./Kampfgeschwader (KG) 54, Allemagne, Werl, mai 1940  (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 61)
  • Heinkel He 111 H-3 codé A1+BH (numéro de série : 3323), 1./Kampfgeschwader (KG) 53, France, Vitry-en-Artois, septambre 1940  (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 65)
  • Heinkel He 111 H-1 codé 6N+CH (numéro de série : 5101), 1./Kampfgeschwader (KG) 100, France, Vannes-Meucon, février 1941  (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 75)
  • Heinkel He 111 H-6/LT codé 1H+BR (numéro de série : NC), 6./Kampfgeschwader (KG) 26, Grèce, Rhodes, Kalathos, février 1941  (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 78)
  • Heinkel He 111 H-5 codé 1H+GP (numéro de série : NC), 6./Kampfgeschwader (KG) 26, Italie, Foggia, mi-avril 1941  (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 79)
  • Heinkel He 111 G-2 codé F-ADBX (numéro de série : NC), piloté par Hans ZWYNA et avion personnel de Joachim von RIBBENTROP, repeint dans de fausses couleurs françaises, Syrie, Alep, 6 mai 1941  (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 80)
  • Heinkel He 111 P-4 codé 9K+AA (numéro de série : NC), 4./Kampfgeschwader (KG) 4, Irak, Mossoul, mai  1941  (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 80)
  • Heinkel He 111 H-6 codé VQ+BJ (numéro de série : 4145), Sonerkommando Blaich, Libye, Bir Miscurio (Campo Uno), janvier 1942  (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 81)
  • Heinkel He 111 H-6 codé 9K+AA (numéro de série : NC), piloté par Emil ALLMENDINGER, 1./Kampfgeschwader (KG) 53, URSS, Shatalovo (Chatalovka) Est, novembre 1941  (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 90)
  • Heinkel He 111 H-6 codé A1+AH (numéro de série : NC), Schleppgruppe 4, URSS, Pskov-Sud, début 1942  (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 92)
  • Heinkel He 111 H codé 6N+DL (numéro de série : NC), 3./Kampfgeschwader (KG) 100, URSS, Dnipro (Dnipropetrovsk), août 1942  (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 94)
  • Heinkel He 111 H-16 codé +HK (numéro de série : 161600), 2./Kampfgeschwader (KG) 53, Allemagne, Schleswig, octobre 1944  (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 100)
  • Heinkel He 111 H-11 LT codé +PH (numéro de série : NC), 1./Kampfgeschwader (KG) 26, France, Salon-de-Provence, été 1943  (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 103)
  • Heinkel He 111 H-16 codé +HK (numéro de série : NC), 5./Kampfgeschwader (KG) 4, Pologne, Białystok, fin 1943  (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 109)
  • Heinkel He 111 H-16 codé A1+KM (numéro de série : NC), piloté par Dietrich KORNBLUM, 4./Kampfgeschwader (KG) 53, Pologne, Radom, juin 1944  (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 111)
  • Heinkel He 111 H-6 codé S7+FA (numéro de série : NC), piloté par Kurt KUHLMEY, Gefechtsverband Kuhlmey, Finlande, Immola, juin 1944  (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 111)
  • Heinkel He 111 H-20 codé 5J+HK (numéro de série : 701412), 3./Transportgruppe (TGr) 30, Allemagne, Zellhausen, fin 1944  (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 112)
  • Heinkel He 111 H-20 codé 5J+BD (numéro de série : NC), Stab III./Kampfgeschwader (KG) 4, Tchécoslovaquie, Hradec Králové (Königgrätz), 8 mai 1945  (Jean-Marie GUILLOU) :  (p. 113)

Plans :

  • Heinkel He 111 a (Hubert CANCE) :  (p. 9)
  • Heinkel He 111 B-2 (Hubert CANCE) :  (p. 9)
  • Heinkel He 111 C-D (Hubert CANCE) :  (p. 9)
  • Heinkel He 111 G-4 (Hubert CANCE) :  (p. 11)
  • Heinkel He 111 E-3 (Hubert CANCE) :  (p. 12 et 13)
  • Heinkel He 111 J-1 (Hubert CANCE) :  (p. 14)
  • Heinkel He 111 P-1 (Hubert CANCE) :  (p. 29)
  • Heinkel He 111 H-3 (Hubert CANCE) :  (p. 33)
  • Heinkel He 111 H-6/Torp (Hubert CANCE) :  (p. 33)
  • Heinkel He 111 H-12 (Hubert CANCE) :  (p. 36)
  • Heinkel He 111 H-21 (Hubert CANCE) :  (p. 37)
  • Heinkel He 111 H-16 (Hubert CANCE) :  (p. 37 et 38)
  • Heinkel He 111 Z-1 (Hubert CANCE) :  (p. 42 et 43)

Boutique :

     

Caraktere


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :