Hold the Oak Line (Frederick JEANNE, 2014)

Ce volumineux pavé écrit en Français (contrairement à ce que pourrait faire penser son titre en Anglais) écrit et édité par Frederick JEANNE montre qu’il est possible d’écrire et de publier d’aussi bons ouvrages sur les unités alliées qu’allemandes (cf. les ouvrages publiés par Maranes par exemple) engagées en Normandie à l’été 1944.

Un texte précis et clair, plusieurs cartes, des reproductions couleurs d’objets d’époque dans un été remarquable de conservation et bien entendu des photos d’archives sont au menu pour compter les combats des Canadiens de la 3rd Canadian Infantry Division (et plus spécifiquement sa 7th Canadian Infantry Brigade) de l’assaut sur Juno Beach le 6 juin 1944 et les combats à l’intérieur des terres jusqu’au 1er juillet.

Publicités

Loin des grandes opérations alliées menées le premier mois en Normandie, la 3rd Canadian Infantry Division joue un rôle cependant essentiel dans la défense et la consolidation de la tête de pont, notamment face aux tentatives, souvent avortées, allemandes de repousser les Alliés à la mer. Dans les heures et les jours qui suivent le Jour-J, les Canadiens s’opposent aux contres de la 12. SS-Panzer-Division Hitlerjugend et de la 130. Panzer-Lehr-Division.

Il en résulte un livre passionnant, très agréable à lire et à survoler pour comprendre et vivre cette page de la bataille de Normandie. Les villages donnent leurs noms à des combats intenses : Putot-en-Bessin, Bretteville-l’Orgueilleuse, Rots, Norrey-en-Bessin, Le Mesnil-Patry

On en demande encore… Comme quoi, il reste tant à écrire et à découvrir sur la Seconde Guerre mondiale !

Sommaire :

  • L’entraînement, 1940-1944
  • 6 juin 1944, la 7th Canadian Infantry Brigade à l’assaut de Juno Beach
  • 7 et 8 juin 1944, le calme puis la tempête
  • 8 juin (20h), 9 & 10 juin 1944, la 7th Brigade plie mais ne rompt pas
  • 11 au 17 juin 1944, vers une stabilisation du front
  • 18 juin au 1er juillet 1944, la 7th Brigade est placée en réserve

Liens externes :

1 réflexion sur « Hold the Oak Line (Frederick JEANNE, 2014) »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.