Bazooka vs Panzer, Battle of the Bulge 1944 (Osprey, 2017)

Osprey 2016 ZALOGA Steven Duel #77 Bazooka vs Panzer Battle of the bulge 1944La première moitié de ce livre se consacre au développement du Bazooka, l’arme antichar du fantassin américain dont les Allemands s’inspireront pour concevoir leurs propres armes, et des défenses rapprochées des chars allemands. Cet aspect est particulièrement intéressant puisqu’il s’intéresse à un aspect généralement assez peu abordé dans la littérature consacrée aux Panzer. Sont passés en revue les plaques additionnelles de protectionnelles montées sur les blindés allemands à partir de la moitié du conflit (les « Schürzen« ), mais surtout à l’armement de bord pour la défense rapprochée (lance-grenades, mitrailleuses externes opérées depuis l’intérieur de la cellule blindée et le Vorsatz P basé sur le MP 44 complété d’un système de tir « dans les coins » et d’un mini périscope.

La seconde moitié de l’ouvrage est consacré à quelques exemples d’engagements entre fantassins américains et Panzer allemands durant les tous premiers jours de la bataille des Ardennes de l’hiver 1944/1945, et plus particulièrement les combats pour Rocherath-Krinkelt. S’y affrontent la 12. SS-Panzer-Division “Hitlerjugend et la 2nd US Infantry Division « Indian Head« . La résistance américaine retarde suffisamment l’avance allemande au Nord de l’offensive et oblige les Allemands à modifier leurs axes de progression. Au final, la 6. SS-Panzer-Armee sera incapable de passer la crête d’Elsenborn, ce qui sera rédhibitoire pour le succès de la contre-offensive allemande censée renverser le cours de la guerre sur le front Ouest. Au total, ce sont plus de cinquante carcasse de véhicules blindés allemands qui parsèment le paysage dont une bonne partie détruits au bazooka (cf. la très intéressante et claire carte détaillée des axes de progression et des engins allemands détruits proposée dans le livre).

Conformément aux autres ouvrages de la série « Duel », les parties qui s’opposent, le contexte et les événements sont clairement posés et particulièrement bien illustrés. A noter la vision comparée d’un Panzer allemand dans le viseur d’un fantassin américain armé d’un bazooka et d’un tireur embusqué dans les blocs de vision d’un Panzer IV.

Sommaire :

  • Introduction
  • Chronology
  • Design and development
  • Technical Specifications
  • The Combatants
  • The Strategic Situation
  • Combat
  • Statistics and analysis
  • Aftermath
  • Further Reading
  • Index

Boutique :


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités

4 réflexions sur « Bazooka vs Panzer, Battle of the Bulge 1944 (Osprey, 2017) »

  1. […] La journée commence par la dernière opération aéroportée allemande de la guerre, et la première de nuit. Les parachutistes de l’opération Stösser sont enfin largués sur les Hautes Fagnes. Mais le résultat est désastreux du fait de l’inexpérience des pilotes des avions de transport et des chefs de saut. La moitié des effectifs atterrit en territoire allemand, le reste est particulièrement dispersé. L’impact sur les événements sera quasi nul. Sur la ligne de front, la 2nd US Infantry Division et la 99th US Infantry Division bloquent toujours l’infanterie allemande des 272. Volksgrenadier-Division, 326. Volksgrendadier-Division et 277. Volksgrenadier-Division. La 12. SS-Panzer-Division tente donc de prendre la percée à son compte. Les pertes sont lourdes et l’attaque se meurt en lisière de Rocherath-Krinkelt (voir Bazooka vs Panzer). […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.