Publicités
Accueil > Magazines, Recension, Revues, Sommaire > Normandie 1944 Magazine hors-série n°13 (Heimdal, 2017)

Normandie 1944 Magazine hors-série n°13 (Heimdal, 2017)

normandie-1944-hs-013Qu’il est parfois bon de se replonger dans ses classiques ! Ce numéro hors-série revient sur le Débarquement allié le 6 juin 1944 en Normandie. Il recycle certes nombre de textes et de documents déjà publiés, mais, une fois n’est pas coutume, le mélange est réussi et satisfera les lecteurs avertis et les plus néophytes.

En fait, c’est une véritable synthèse de quarante ans de recherche historique, de rencontres de témoins civils ou militaires et de travail éditorial qui est proposé ici.

Le champ d’étude couvre les quelques dernières heures avant le « D-Day » jusqu’à la fin du Jour-J.

L’étude est segmentée par secteur en commençant par la zone de saut américaine à la base américaine pour s’achevée sur la tête de pont de Sword Beach. L’assaut aéroporté britannique est traité juste après celui des Américains pour des questions de chronologie.

La conclusion est donnée sous forme d’un bilan de la situation générale de la tête de pont alliée au soir du 6 juin.

Ces vingt-quatre heures ainsi relatées montrent que le Débarquement, malgré la supériorité alliée, n’était pas une opération aisée. Au soir, la situation est encore fragile. Si les têtes de pont aéroportées ont pu être rejointes par les troupes terrestres, les Alliés voient néanmoins leur implantation sur le continent scindée en trois morceaux. Une fois réussi l’assaut, l’enjeu est pour les Alliés de se donner de l’air et surtout de relier ces trois secteurs. Pour leurs adversaires allemands, la question est de savoir comment bloquer, isoler puis repousser chacune des têtes de pont avant que la puissance accumulée ne rende impossible toute possibilité de rejeter les Alliés à la mer.

Mais dès le 6 juin 1944 au soir, il apparaît déjà difficile aux Allemands de bloquer les Alliés comme ils l’ont fait à Anzio en Italie. Heureusement que les plans initiaux ont été cependant modifiés sous l’impulsion de Bernard MONTGOMERY pour élargir la zone de Débarquement. Quand le 7 juin se lève, la victoire alliée n’est plus qu’une question de temps… La question qui reste ouverte est celle de son ampleur.

Sommaire :

  • Georges BERNAGE, Veillée d’armes, in Normandie 1944 Magazine hors-série n°13 (Heimdal, 2017)
  • Georges BERNAGE, Paras en Cotentin, in Normandie 1944 Magazine hors-série n°13 (Heimdal, 2017)
  • Georges BERNAGE, Les ailes de Pégase, in Normandie 1944 Magazine hors-série n°13 (Heimdal, 2017)
  • Georges BERNAGE, Utah ou la « hutte à biches », in Normandie 1944 Magazine hors-série n°13 (Heimdal, 2017)
  • Georges BERNAGE, Omaha la Sanglante, in Normandie 1944 Magazine hors-série n°13 (Heimdal, 2017)
  • Georges BERNAGE, Et la Pointe du Hoc…, in Normandie 1944 Magazine hors-série n°13 (Heimdal, 2017)
  • Georges BERNAGE, Gold et Juno, in Normandie 1944 Magazine hors-série n°13 (Heimdal, 2017)
  • Georges BERNAGE, Sword, échec devant Caen !, in Normandie 1944 Magazine hors-série n°13 (Heimdal, 2017)
  • Georges BERNAGE, 6 juin au soir, in Normandie 1944 Magazine hors-série n°13 (Heimdal, 2017)

Boutique :


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 18 juin 2017 à 5 h 47 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :