La maison pâle (Toucan, 2016)

toucan-2016-mccallin-luke-la-maison-paleLe second volet des aventures de Gregor Reinhardt, héros du romancier Luke McCALLIN, ramène l’officier allemand à Sarajevo au cours de l’hiver 1944, un an après ses péripéties relatées dans l’homme de Berlin. Cette fois-ci, le lecteur découvre une unité peu connue, le Feldjägerkorps, branche de la police militaire allemande dotée de pouvoirs étendus.

Le contexte est on ne peut plus tendu. Le spectre de la défaite et le départ prochain des Allemands de la ville ravivent les tensions.

L’intrigue est savamment nouée, peut-être mieux que dans le premier volume. Le texte est davantage cohérent et très vivant, même s’il y a toujours un peu d’extravagance. Ce second volume, tout comme le premier, permet de s’immerger dans la vie quotidienne de l’époque où les êtres humains s’adaptent à la violence mais où les sentiments continuent d’exister.

Le contexte historique est passionnant et ne peut qu’inciter à chercher à en savoir plus sur cette période de la Seconde Guerre mondiale dans les Balkans.

Sommaire :

  • Prologue
  • Première partie : Du sable sur un arbre mourant
  • Seconde partie : Le cor de chasse ne fait pas le chasseur
  • Troisième partie : Quand le loup jaillit dans le coeur
  • Quatrième partie : Les morts vont vite
  • Epilogue
  • Note historique
  • Les personnages

Boutique :


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.