Batailles & Blindés n°61 (Caraktère, 2014)

Batailles et Blindes 061

La fin de la Seconde Guerre mondiale est largement abordée dans ce numéro. Deux articles couvrent le Front de l’Ouest. Dans l’ordre chronologique, le premier couvre la prise de Baccarat par la 2ème Division Blindée de LECLERC lors de la campagne de Lorraine, brillante démonstration des capacités de manoeuvre des Français qui font cependant face à des lignes de défense allemandes bien établies et qui s’appuient sur plusieurs canons de 8,8cm. Le second retrace le parcours de la schwere Panzerjäger-Abteilung dans les tous derniers mois du conflit avec ses Panzerjäger VI « Jagdtiger ». Chaque engin est suivi. Paradoxalement, malgré des conditions d’engagement défavorables, un matériel fragile sans échelon ou presque de maintenance, les quelques engins vont prélever leur dîme sur les forces américaines, démonstration supplémentaire que la résistance allemande reste mordante jusqu’au bout en s’appuyant sur les quelques engins puissants te technologiquement supérieurs ainsi que sur quelques hommes fanatisés et/ou jusqu’au boutistes.

De l’autre côté du Reich, l’effondrement est patent, mais quelques îlots donnent du fil à retordre à l’Armée Rouge, telle l’une des dernières divisions blindées allemandes de la guerre, la Panzer-Division « Müncheberg » faite de bric et de broc (voir aussi Batailles & Blindés n°71 sur les dernières unités de la Panzerwaffe à l’Est) qui essaye de bloquer l’avance soviétique sur Berlin où elle terminera sa courte carrière opérationnelle, sans gloire mais avec l’honneur d’avoir fait ce qu’elle pouvait avec ce qu’elle avait dans un contexte perdu d’avance.

En Asie, dans les Philipinnes, les Japonais sacrifient également leurs forces blindées avec l’exemple de la fin de la 2ème Division Blindées japonaises qui essaye de bloquer l’avance américaine sur Manille.

Enfin, une très intéressante étude aborde la motorisation de l’armée américaine de ses premiers échecs au cours de la Première Guerre mondiale à la réussite de la montée en puissance au cours de la Seconde Guerre mondiale. Ce succès montre l’interaction entre le le matériel et les capacités industrielles, quelles soient en terme de niveau technologique et de productivité. S’il est vrai que les Etats-Unis n’avaient pas les meilleurs armements et matériels, ils sont les seuls à avoir trouvé la bonne synthèse entre nombre et performance et à mettre en oeuvre un doctrine d’emploi en cohérence basée sur la saturation et la puissance logistique.

Beaucoup plus contemporain, ce numéro propose un très intéressant regard sur les missions de formation des formations afghanes par l’OTAN en insistant particulièrement sur la cavalerie blindée.

Sommaire :

  • Blindorama, Bolivie, 1932-1945 (Yann MAHE)
  • Détachement « Epidote », instuire et mentorer des unités de cavalerie au « Royaume de l’Insolence » (Capitaine DORBAIRE)
  • La garde meurt… La Panzer-Division « Müncheberg », dernier carré d’Hitler (Yann MAHE)
  • Au milieu de notre jardin, la motorisation de l’US Army, 1906/1945 (Nicolas AUBIN)
  • Jagdtiger-Abteilung 512, vivre sans vaincre (Pierre PETIT)
  • La « patte » de Leclerc, la 2ème DB prend Baccarat (Colonel PRESQUEUR)
  • « Geki », mort d’une division blindée nippone (2), l’agonie (Luc VANGANSBEKE)

 

Profils couleurs :

  • Vickers-Carden-Loyd « 1 », Armée bolivienne, Bolivie, Chaco, 1932
  • Vickers 6-ton Mark E Type A, Armée bolivienne, Bolivie, Chaco, 1933
  • CV-33 type II, Armée bolivienne, Bolivie, Chaco, 1935
  • M3A1, Armée bolivienne, Bolivie, La Paz, 1944
  • Panzer V Ausf. G, Panzer-Division « Müncheberg », Allemagne, Küstrin, mars 1945
  • Panzer VI Ausf. E « 323 », Panzer-Division « Müncheberg », Allemagne, Berlin, mai 1945
  • Volkswagen Typ 87, Panzer-Division « Müncheberg », Allemagne, Müncheberg, mars 1945
  • SdKfz 251/1 Ausf. D Flake « 215 », Panzer-Division « Müncheberg », Allemagne, Seelow, avril 1945
  • Panzer VI Ausf. E, Panzer-Division « Müncheberg », Allemagne, Berlin, avril 1945
  • SdKfz 234/4, Panzer-Division « Müncheberg », Allemagne, Berlin, avril 1945
  • Mack 5-to, France, Meuse, novembre 1918
  • Liberty B 3-ton, France, Meuse, novembre 1918
  • Dodge WC-52, 9th US Infantry Division, France, Normandie, juin 1944
  • GMG CCKW-353, 12th US Army Group, France, Alençon, août 1944
  • Diamond T 975, 3rd US Armored Division, France Meaux, août 1944
  • Autocar U 7144 T, 12th US Army Group, France, Alençon, août 1944
  • Panzerjäger VI « X1 », schwere Panzerjäger-Abteilung 512, Allemagne, Iserlohn, avril 1945
  • Panzerjäger VI « Y? », schwere Panzerjäger-Abteilung 512, Allemagne, Ergste, avril 1945
  • Volkswagen Typ 166, schwere Panzerjäger-Abteilung 512, Allemagne, Obernephten, avril 1945
  • SdKfz 251 Ausf. D, schwere Panzerjäger-Abteilung 512, Allemagne, Isenlohn, avril 1945
  • Jagpanzer VI « X7 », schwere Panzerjäger-Abteilung 512, Allemagne, Obernephten, avril 1945
  • Steyr 1500, schwere Panzerjäger-Abteilung 512, Allemagne, Iserlohn, avril 1945
  • M3A1 Scout Car, schwere Panzerjäger-Abteilung 512, Allemagne, Iserlohn, avril 1945
  • M4A2 Medium Tank « 35 Argonne », 2ème Division Blindée, France, Baccarat, octobre 1944
  • M10 Tank Destroyer « Le Fantasque », 2ème Division Blindée, France, Baccarat, octobre 1944
  • Type 1 Ho-Ni, 2ème Division Blindée japonaise, Philippines, Luçon, janvier 1945
  • Soukou Sagyou Ki, 2ème Division Blindée japonaise, Philippines, Luçon, janvier 1945
  • Type 1 Ho-Ki, 2ème Division Blindée japonaise, Philippines, Luçon, janvier 1945

 

Plans :

  • Mack NO
  • Mack NR

2 réflexions sur « Batailles & Blindés n°61 (Caraktère, 2014) »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.