Archive

Archive for août 2014

Le Panther face au Sherman (Trucks & Tanks Magazine n°45, Editions Caraktère, septembre / octobre 2014)

revue_tnt_045Dans son numéro 45, Trucks & Tanks Magazine propose, comme le suggère sa très belle couverture, une étude comparative du PzKpfw V Panther et du M4 Sherman rédigée par Hugues WENKIN. Le premier est destiné à devenir le char de combat principal allemand à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le second est l’ossature des divisions blindées américaines en Europe en 1944 et 1945.

Dans l’imaginaire collectif, le Panther est assurément le meilleur char du conflit alors que peu de qualités sont généralement attribuées au Sherman mis à part sa capacité à être produit en masse. Pourtant, étonnement, le premier appartient au camp des vaincus tandis que le second à celui des vainqueurs…

C’est oublier un peu vite que la conception du Panther reste relativement figée une fois corrigés ses défauts de jeunesse qui lui valent des débuts chaotiques à Koursk en juillet 1943. Comme le rappelle l’article, ceux-ci conduisent les Soviétiques à avoir une première opinion assez peu flatteuse qu’ils transmettront (à dessein ou pas) aux Américains. Ceux-ci seront donc assez désagréablement surpris quand ils rencontreront un système d’arme fiabilisé en 1944.

Malgré les faiblesses intrinsèques des premières versions du Sherman (protection insuffisante, puissance de feu inappropriée face aux adversaires mis en ligne dès le milieu du conflit, conception qui expose des parties particulièrement sensibles du char aux coups au but ennemis), les bureaux d’étude américains réagissent vite et bien en apportant en permanence des améliorations qui amènent à revoir certains fondamentaux du char. Quand seuls des initiés peuvent différencier les différentes évolutions du Panther, celles du Sherman sont repérables au premier coup d’œil : volée et frein de bouche du canon de 76,2 mm (en comparaison avec le canon assez court de 75 mm, renforcement de certaines partie du blindage, nouveau design de tourelle, etc.). Les métamorphoses du Sherman sont plus à comparer à celles du PzKpfw IV qui est le seul char allemand à traverser l’ensemble du conflit et à opérer sur tous les fronts où la Wehrmacht est engagée.

Si les premières versions du Sherman sont clairement inférieures à celles du Panther, les dernières sont tout à fait capables de rivaliser avec lui, voire de prendre un certain ascendant en s’appuyant sur les qualités de base du Sherman : facilité de production qui permet une production de masse, simplification des flux logistiques compte tenu de la relative homogénéité du parc de blindés de l’US Army, structure assez compacte qui lui permet d’être à l’aise sur un peu près tous les types de terrain rencontrés quand le Panther est parfois gêné par ses dimensions.

Dernier élément particulièrement intéressant de cette étude, la dégradation progressive de la qualité du blindage du Panther en raison des pénuries de matières premières qui touchent de plus en plus l’industrie du III. Reich.

En conclusion, cet article est essentiel pour mesurer les transformations du Sherman et le remettre à sa juste place dans les éléments qui ont contribué à la victoire tandis que le Panther malgré ses évidentes qualités et ses aspects novateurs est finalement incapable de renverser la situation. Ses engagements opérationnels restent au final en demi-teinte à l’Ouest : Normandie, Lorraine, Ardennes sont autant d’échecs pour la Panzerwaffe et ses PzKpfw V. De quoi remettre les pendules à l’heure…

www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !


http://www.3945km.com propose en toute indépendance de recenser des publications couvrant un siècle d’histoire militaire, du début du XXème siècle aux conflits contemporains en mettant en avant notamment les travaux en langue française. Bien entendu, il n’y a pas de prétention à être exhaustif, mais simplement de proposer des pistes bibliographiques à ceux qui portent un intérêt sur un sujet particulier.

La Seconde Guerre mondiale est un tournant majeur dans l’histoire du monde, que ce soit en Europe ou en Asie. La dimension intercontinentale est essentiellement vraie pour les Etats-Unis qui se battent en Europe pour y prendre physiquement et culturellement pied ainsi qu’en Asie et dans le Pacifique. Les conflits qui vont germer après 1945 sont issus des conséquences du conflit. Durablement, les armées sont marquées par l’évolution des technologies, des doctrines et des mentalités de la guerre. L’apparition de l’atome, tout comme la décolonisation et l’apparition du terrorisme sont les héritiers de la guerre. De même, la Seconde Guerre mondiale n’a pas été spontanée. Elle résulte, que ce soit en Europe, dans le Pacifique et en Asie d’influences issues du début du XXème siècle. La conjonction d’intérêts idéologiques et politiques, le calendrier propre des protagonistes, le développement des moyens de transport et de communication vont donner l’impression d’une certaine unité de temps à défaut de lieu.

Trucks & Tanks est un magazine bimensuel édité en français par les Editions Caraktère. Largement illustré de photos d’époque et de profils couleurs, ses textes parcourent l’histoire et la technique des engins et véhicules militaires du XXème siècle à nos jours. Au-delà des articles techniques et des comparatifs qui opposent deux chars qui se sont rencontrés sur un champ de bataille, TnT n’hésite pas à remettre en cause certaines conceptions erronées et apporte une véritable contribution à l’écriture de l’histoire des véhicules et engins dans les forces armées qui sont l’une des grandes innovations militaires terrestres issues des révolutions industrielles du XIXème siècle et des guerres mondiales du XXème.

Advertisements