Air Fan n°424 (Editions EDIMAT, mars 2014)

revue_airfan_424**** Excellent / *** Très bien / ** Bien / * Moyen / x A éviter

La mention spéciale de ce numéro est réservée à la seconde partie de l’étude sur les vols de renseignement électronique menés par l’Armée de l’Air au temps de la Guerre froide au-dessus du territoire allemand et en utilisant les couloirs aériens relient Berlin Ouest à la RFA. C’est une plongée passionnante dans la lutte cachée mais permanente à laquelle se sont livrées les forces de l’OTAN et du Pacte de Varsovie.

Autre article particulièrement intéressant, celui concernant le choix du Brésil de s’équiper du SAAB « Gripen » aux dépends du « Super Hornet » ou du « Rafale ». Loin d’être un caprice, cette sélection démontre une stratégie mûrement réfléchie et un compromis intelligent.

Ce numéro fournit également la première partie d’une étude sur la « Permanence Opérationnelle » de l’Armée de l’Air avec une plongée dans la chaîne de renseignement, de commandement et de décision. Intéressant à comprendre.

Air Fan continue sa revue des voilures tournantes engagées dans les opérations contemporaines en Afghanistan avec cette fois-ci les « Super Puma » espagnoles d’évacuation médicale.

=> Sommaire détaillé

=> Air Fan n°424, Editions EDIMAT, mars 2014, 5,80 € (prix à parution, France métropolitaine), 52 pages

=> Texte, photos N&B et couleurs, cartes, profils couleurs, reproductions couleurs d’objets d’époque

www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités

1 réflexion sur « Air Fan n°424 (Editions EDIMAT, mars 2014) »

  1. À bord d’un Super Puma de la SAR

    Les missions de SAR (Search And Rescue) mettent en œuvre l’ensemble de l’équipage du Super Puma de l’escadron d’hélicoptères 1/44 de Solenzara, comme nous montre ce ballet magnifiquement orchestré pour la recherche et le sauvetage… Grâce à un grand ray…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.