Publicités
Accueil > Non classé > Trucks & Tanks Magazine n°38 (Editions Caraktère, juillet / août 2013)

Trucks & Tanks Magazine n°38 (Editions Caraktère, juillet / août 2013)

tnt038En dépit d’une couverture très accrocheuse et très « Seconde Guerre mondiale », ce numéro de Trucks & Tanks Magazine consacre la mue qu’opère progressivement cette revue en mettant davantage l’accent sur les matériels militaires modernes ou en tout cas post 1945. Les pivots de cette évolution sont les rubriques « voilures tournantes » (ici dédiée au MI-28 soviétique) et « actu » où il est question du porteur Scania P340 qui équipe la logistique française en ce début de XXIème siècle. Le VBCI fait l’objet d’une étude approfondie avec les standards habituels de la revue, à la différence que les photos sont intégralement en couleurs. La Guerre Froide envahit le traditionnel comparatif qui oppose deux blindés s’étant opposés ou ayant pu s’opposer sur un champ de bataille avec le duel AMX-30B et T-55AM.

Etablissant une sorte de filiation entre engins de la Seconde Guerre mondiale et les blindés de l’après guerre, ce numéro aborde le Panzerjäger G13 de l’armée suisse, trop souvent assimilé à un simple Hetzer. C’est en fait un « faux jumeau » qui bénéficie de plusieurs améliorations qui lui permettent de rester en ligne jusqu’en…1973 !

Que les aficionados de la période 1939-1945 se rassurent, leur période de prédilection reste toujours bien présente. Effectivement, la couverture donne le ton en proposant un comparatif entre « Tiger » et « Panther » avec la question de savoir pourquoi le Reich a-t-il continué à produire un char lourd complexe et coûteux dès lors qu’il avait à sa disposition un système de combat polyvalent, homogène et doté d’une plateforme de tir supérieure à ses adversaires. La conclusion de l’étude est originale et loin des sentiers battus. Paradoxalement et contrairement aux idées reçues, le Tiger est plus polyvalent que le Panther spécialisé dans le combat antichar. L’article étudie successivement plusieurs aspects techniques : mobilité, protection, capacité de combat. Dommage que l’étude se limite aux aspects techniques et délaisse les aspects industriels et opérationnels.

La rubrique « camouflage » s’attarde sur les chars de l’armée nationaliste espagnole. De quoi réaliser que les guerres et opérations pré-1939 sont encore trop méconnues et peuvent donner matière à de très intéressants articles originaux.

Ce numéro met également en avant une pièce antichar conçue et développée par les usines tchèques de Skoda : le 6,6 cm Pak. Ce projet reste sans suite, le calibre étant trop éloigné du standard de la Wehrmacht.

Trop peu étudiée et souvent victime de préjugés, l’armée italienne bénéficie également de l’attention de ce numéro avec une belle étude du camion Lancia 3Ro avec en support du texte profils couleurs, plans filaires et bien entendu photos N&B. Le profil d’un Lancia 3Ro avec sa remorque Viberti contenant un char léger Fiat-Ansaldo M11/39 couvre deux pages !

Pour terminer, ce numéro propose les deux pages manquantes de l’article du numéro 37 sur les char de défense antiaérienne « Wirbelwind » et « Ostwind », erreur de conception rare chez les Editions Caraktère mais ici rattrapée.

=> Sommaire détaillé…

*****************************************

www.3945km.com, l’accès aux sources d’information de la Seconde Guerre mondiale !

– Interviews – Objets d’époque – Livres d’occasion – Revues – Livres – Modélisme – Jeux – Dictionnaire historique – Kiosque

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :