Accueil > Non classé > Ligne de Front n°41 (Editions Caraktere, mars 2013)

Ligne de Front n°41 (Editions Caraktere, mars 2013)

ldf041Auto-qualifié par sa rédaction de l’un des numéros les plus riches de Ligne de Front, le sommaire de la 41ème parution de cette revue est en effet alléchant. Tout commence par la couverture intitulée « Kolonial Wehrmacht » qui annonce un dossier sur les projets de troupes coloniales pour l’Afrique. Un sujet vraiment inédit qui sort des habituels sentiers battus (pour les aventures africaines allemandes, les lecteurs peuvent se reporter sur Science & Vie Guerres & Histoire n°11 qui revient notamment sur les combats autour des Grands Lacs entre 1914 et 1916). L’article est accompagne de 11 pages d’ordres de bataille théoriques de la « Koloniale » en version III. Reich. Peu être un peu trop pour les non experts pointus.
Autre sujet osé, le comparatif entre Hitler et Staline afin de savoir qui était le meilleur chef de guerre. Plus que les deux dictateurs, cet article est l’occasion de comprendre leur entourage et comment ils fonctionnent leurs proches collaborateurs. Dans le cas de Hitler, c’est l’occasion de revenir sur le rôle particulièrement ambigüe des officiers généraux, entre complicité, duplicité et tentative a posteriori de s’exonérer des crimes et de la défaite.
L’artillerie lourde sur voie ferrée (ALVF) française fait toujours rêver les passionnés, ce qui est le cas de cet article sur son engagement en 1940 illustré de photos époustouflantes issues des archives de vétérans et accompagné d’un petit tableau de synthèse des quatre régiments engagés.
Plus classique, mais quand même peu connu, un article revient sur la chute de Belgrade par quelques motocyclistes de la SS-Division « Reich » en avril 1941.
L’article sur le Werwolf ou la résistance allemande après la défaite permet de démystifier la puissance de cette organisation mais permet d’apprendre que quelques soubresauts persistent jusqu’en 1949 !
Plus classique, l’article introductif revient sur le parcours de l’un du 2ème bataillon du 506th US Parachute Infantry Regiment surnommé « Band of Brothers ». Tragique destinée d’un héros de guerre dont le souvenir a été écorné par la série télévisée.
Enfin, ce numéro nous ramène à l’actualité avec une courte étude dont le titre se suffit à lui-même : « Quand l’OTAN partira… les perspectives de délitement de l’armée afghane »…
Deux pages de critiques de livres et bandes dessinées terminent ce numéro effectivement réussi dédié à la mémoire d’Yves DEBAY.

*****************************************

www.3945km.com, l’accès aux sources d’information de la Seconde Guerre mondiale !

Visitez notre Boutique Seconde Guerre mondiale !

Commandez des anciens numéros de Ligne de Front ! !

Publicités
Catégories :Non classé
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 24 février 2017 à 5 h 46 min

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :