Ligne de Front Hors Série n°17 (Editions Caraktère, décembre 2012)

ldfhs017C’est une très bonne idée qu’à eu la rédaction de Ligne de Front des Editions Caraktère de réunir dans le numéro hors série 17 une bible de tous les contingents de volontaires pour combattre sous l’uniforme allemand durant la Seconde Guerre mondiale.

Ce n’est pas le moindre des paradoxes de voir près de deux millions d’hommes de toutes origines rejoindre la bannière du III. Reich et de voir aussi ce régime accepter une telle proportion de « non aryens » en ses rangs. Mais de part et d’autre, au-delà de l’idéologie, nécessité fait loi.

A la fin du conflit, c’est une véritable mosaïque qui participe à un combat perdu.

Ce numéro propose une courte rubrique par nationalité contributrice à cette « internationale nationale-socialiste ». La liste est d’ailleurs symbolique de la diversité : Albanais, Arabes, Arméniens, Britanniques (!), Bulgares, Cosaques, Croates, Danois, Espagnols, Estoniens, Finlandais, Flamands, Français, Géorgiens, Grecs, Hongrois, Indiens, Italiens, Kalmouks, Lettons, Lituaniens, Néerlandais, Norvégiens, Roumains, Russes, Serbes, Tatars, Turcs, Ukrainiens, Wallons…

Ce numéro nous rappelle que la Seconde Guerre mondiale est un conflit particulier et à bien des égards étonnants par certains de ses aspects. L’ouverture du « Front de l’Est » est un tournant qui entraine de très nombreuses conséquences et pas uniquement militaires.

Les notices sont accompagnées de photos essentiellement issues des archives officielles. Certaines d’entre elles appartiennent néanmoins à des collections privées.

*****************************************

www.3945km.com, l’accès aux sources d’information de la Seconde Guerre mondiale !

Visitez notre Boutique Seconde Guerre mondiale !

Complétez votre collection de Ligne de Front !

Publicités

1 réflexion sur « Ligne de Front Hors Série n°17 (Editions Caraktère, décembre 2012) »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.